A propos

  • Festival Garorock
  • Festival Garorock
  • Festival Garorock
  • Festival Garorock
  • Festival Garorock
  • Festival Garorock
  • Festival Garorock
  • Festival Garorock

C'est en avril 1997, que le Sud Ouest voit naître un festival à la tendance punk/rock avérée, dans les anciens abattoirs marmandais : le Garorock, jeu de mot oscillant entre Garonne et Rock, mais aussi Gare au Rock.

Une première édition épurée, avec peu de groupes, mais quels groupes ! Les Sheriff sont de cette inauguration. Peu à peu la programmation s'étoffe, et le parc expo de la ville de la tomate montre ses limites. Après 15 éditions, le festival prend le large vers la Plaine de la Filhole, un espace moins urbain qui colle avec les envies éco-festivalières vers lesquelles tend l'évènement. Mais le côté underground n'est pas remisé au placard, l'identité n'a fait qu'évoluer, pour s'inscrire comme il se doit dans une région festive.

Parmi les têtes qui ont pointé leur nez, on a vu tour à tour Public Ennemy, Babyshambles, Birdy Nam Nam, Iggy Pop, The Bloody Beetroots, Shaka Ponk, Bloc Party, Alborosie, Ludwig Von 88, Method Man et Redman, The Offspring, Cypress Hill, Die Antwoord ou Asaf Avidan. Parce que loin de s'être cantonné à ses intentions premières, le Garorock va chercher de tous les côtés pour créer un évènement majeur Aquitain. Un renouvellement qui aura aussi changé sa période de prédilection passant du printemps à l'été, pour s'installer en juin, amplifiant une ambiance sous le signe de la convivialité.

Le Garorock a gagné sa place parmi les grands festivals français, grâce à une formule accueillant aujourd'hui plus de 80000 curieux, venus faire un tour sur les trois jours. Le Garo est devenu au fil du temps un endroit pour les amateurs de musique, venu voir des valeurs sûrs, mais aussi découvrir les grands groupes de demain. Entre jovialité, et fête, tout le monde s'y retrouve, sans oublier les enfants qui ont eux aussi leur festival : le Garokid. La musique commence dès le berceau !